The way I Am

Un halo de lumière blanc, une tape dans le dos, un cri, en général voici les trois premiers moments de nos vies. La mienne se suivit d’un léger arrêt cardiaque que les médecins ont de suite endigué, rien de méchant, même pas le temps de paniquer. Comment vous résumer la suite ? The Way I Am : Une évolution psychologique et physiologique non conventionnelle, mais ne méritant pas d’être adaptée au cinéma, cependant vous méritez que je vous l’expose de façon scénarisé car ça mérite plus que de simples mots crus.

14eme siècle hégirien 1er quinzaine :

Durant une année grégorienne marquée par des millions de pleurs devant « La Liste de Schinder » où des millions de sourires devant « Pulp Fiction ». J’ai ressentis également ces deux émotions, mais pour une autre raison : ma naissance. Allah m’a prédestiné à naitre dans une famille française, descendant de parents Français, eux-mêmes descendants de parents français. Une chose qui lorsque j’écris ces mots est devenue rare. La plus précieuse des choses qu’Allah m’a prédestinés parmi plein de choses incroyables : des épreuves, des moments de bonheur, de tristesse. Cette chose, ce « Précieux » est un moment marquant : une reconversion, un changement de religion, pour la seule religion véritable : Al-Islam.

14eme siècle hégirien 2eme quinzaine :

Un blog ? wahou ma dernière expérience blog remonte à quand ? ah oui ! à cette fameuse période : l’adolescence. Je ne sais pas si comme moi vous êtes de la génération Skyblog, une époque ou Facebook n’était pas encore popularisé en France. Je vous parle d’un temps que les gens de moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Tu te faisais wizzer l’écran sur MSN, on ne parlait pas sur Snap mais par webcam, l’internet illimité était un luxe destiné aux hautes sphères de la société.

Le temps passent et s’écoulent

Les années passent, les bêtises s’enchaînent, les erreurs s’accumulent. Chaque moment de vos vies est tel qu’il devait être, et chacun de ces moments doit devenir un rappel pour vous. Mes souvenirs restent et sont une multitude de petits cailloux qui m’ont amené à être qui je suis aujourd’hui. Une mauvaise relation avec Papa, un cœur brisé, une remise en question profonde et fondamentale de mon être qui me dit : « A quoi sert la vie ? A quoi bon vivre ? Travailler, manger, rigoler, dépenser de l’argent durement gagné, passer ma vie à trimer pour des moments éphémères qui de toute façon vont s’arrêter ? Pourquoi faire ? La vie s’arrêterait maintenant, ce serait pareille au final ? ». Ne vous inquiétez pas je n’ai jamais pensé au suicide, ne comprenant pas la logique d’un tel acte.

Questionnement incessant

Toutes ces questions « dure » que je me suis posé, m’ont amenées à me questionner sur la création de l’univers, et le but de la vie. C’est ainsi que j’ai commencé à me renseigner plus sur la religion que m’ont choisis mes parents vers mes 2 ans :  le christianisme. Cependant beaucoup trop de précepte, de penser, d’acte, de choses m’ont paru illogique et incohérente.

Remise en cause fondamentale

Je vous invite si vous êtes chrétien à vous poser des questions profondes du type : auriez vous choisis le christianisme si vos parents ne l’avaient pas fait pour vous ? si vous seriez nées dans un autre pays entouré d’autres personnes ? Pour ma part la réponse est claire et nette : non jamais je n’aurai choisis le christianisme, ni le bouddhisme, ni le judaïsme. Ne pouvant accepter des préceptes comme le fait de prendre en associer dans mes adorations un prophète. En effet, ma relation avec mon Seigneur est un lien direct, sans AUCUN intermédiaire.

D’aventure en aventure

Ainsi je me suis aventuré de vidéo en vidéo, sur des thèmes divers et variés : la création de l’univers, les multivers, la théorie de l’évolution, la sélection naturelle, le chiffre d’or, le secret des pyramides, les extraterrestres. De questionnement en questionnement sur la vie en passant du modèle créationniste au modèle évolutionniste, une certitude est apparue, l’univers et tout ce qu’il contient est trop parfait pour être seulement le fruit du hasard. De nombreux grands scientifiques sont de cet avis, après avoir passé une vie entière à étudier la physique, la chimie, la science de l’univers sous bien des aspects ils en sont venus à se dire : « C’est trop parfait, le hasard ne peux pas en être le fruit. Il y a un créateur derrière tout ça ».

Une certitude naissante

Avec cette certitude dans le cœur, je m’aventure alors à m’intéresser aux religions, commençant par le christianisme, mais je tombe vite sur des preuves de la falsification des textes bibliques et du manque d’authenticité des différents récit où parole attribué à Issa ibn Maryam (Jésus fils de Marie). Je m’intéresse alors à un scientifique s’étant convertis à l’Islam suite à son étude d’une momie, qui selon les textes s’apparenterait à la statue du Pharaon ayant poursuivis Moussa (Moise) et s’étant fais submergé par les eaux.

Éloignement des falsifications

Ce scientifique, c’est au sein des écrits Coranique qu’il trouva le plus de preuve et la description la plus précise et la plus correspondante avec la momie. Dans son livre, il met lui aussi en avant les falsifications, les erreurs de traduction, le manque d’authenticité de la Bible disponible de nos jours. Qui se retrouve très loin de la révélation descendue par Allah par l’intermédiaire de l’ange Djibril (Gabriel) sur Issa Ibn Maryam : L’Évangile.

Une Parole en langue arabe non modifié

De fils en aiguille, je me renseigne sur le Coran, les preuves scientifiques contenues dans ses versets, l’histoire de la révélation prophétique du dernier prophète Muhammad. Je me rends compte de l’extrême rigueur mis en place par les musulmans pour la conservation des versets Coranique, qui en plus de 1400 ans sont restés non falsifiés. Certes en ce qui concerne les traductions certaines sont à délaisser car fausses dans le sens. Cependant le texte de la révélation qui est la parole d’Allah : le Coran est resté dans sa langue d’origine (l’arabe) sans aucune modification.

Un impératif personnel précédant le changement

Lire l’entièreté du Coran dans une traduction française acceptable est pour moi un impératif avant de m’imaginer me convertir, je m’attèle donc à la tâche. La Sourate numéro 2 : Al-Baqarah (La Vache), me paraît étrangement familière comme si elle parlait de ma perception du monde actuel. L’apaisement, voici comment décrire l’état de mon cœur lorsque j’ai écouté du Coran sans aucun apriori. Laissez mon cœur découvrir la récitation d’une langue qui mettait pourtant inconnus. De verset en verset, de sourate en sourate, d’incompréhension en compréhension, d’interrogation en réponse, de « Mouai je suis pas d’accord » en « Ahhh si en fait je suis d’accord ».

N’écoute pas les mauvaises insufflations des perturbateurs

Chaque jours me rapprochant un peu plus de la croyance que « le Coran est la dernière révélations et Al-Islam la seule religion véritable aujourd’hui. Je prends de plus en plus conscience de ma mort possible, de façon soudaine. Donc je prends des habitudes, me repentir avant de dormir, réciter l’attestation de foi dans mon lit le soir. Or As-Sheitan (Le Diable) me fait des insufflations en me disant « Ne te convertis pas ! Tu ne mérite pas de rentrer dans une mosquée ! Tu as vu tes péchés et tu oserais faire le croyant ? » Tel le mur de Berlin, ça m’empêche de passer le cap, et de me reconvertir. Je décide cependant de changer, tout arrêter, tirer un trait sur l’alcool, les fêtes, la drague, la fumée, le porc.

Je n’ai pas combattu d’adversaire plus difficile que mon âme, une fois je perds, une fois je gagne. ” { Soufiane At Thawri }

Devenant meilleurs, diminuant les péchés, puis comprenant que c’est maintenant ou jamais, ayant marre de repousser ma reconversion à cause de ces insufflations. Je contact un ami de longue date s’étant repentis et très investis dans sa religion afin qu’il m’emmène voir un Iman de confiance. C’est alors que de retour de week-end à Montpellier, je fais escale à Marseille, me rend à la mosquée de Consolat afin de prononcer l’attestation de foi et de devenir un musulman.

Une reconversion, le début d’une histoire, une nouvelle page blanche

Ainsi, je suis rentré en Islam et l’exécution des obligations religieuses on commencé, l’apprentissage de la prière, la prière en groupe, le jour du Joumouha (Prêche et prière du Vendredi), jeune du mois de Ramadan, Az-Zakat (l’aumône chaque année devant donnée 1/40eme de mes ressources si elle dépasse un certains seuil) ainsi de suite. En conclusion, c’est à partir d’une certaine date, d’un certain mois, d’une certaines année que commença mon réel apprentissage religieux et sa mise en pratique en gardant en tête que : « La science passe avant la parole et l’acte » ; « Cette religion est une science choisit de qui tu prend ta religion » ; « La foi c’est une croyance dans le cœur, une parole sur la langue et des actes des membres ».

Certes, les plumes sont levées et l’encre des feuillets a séché”.

En relisant ces quelques mots je me rends compte que je me suis beaucoup dévoilé, chose qui est rare. En effet j’ai toujours détester la fameuse question : “Comment en es-tu arrivé à devenir Muslim ?”. Je n’apprécie guère le fait de raconter ma vie. Cependant ici le but est tout autre, je me dois d’être transparent avec vous, d’être compris, de montrer qui je suis, comment je pense, qu’elle ai ma façon d’être. L’objectif ? Vous emmenez avec moi dans mon aventure, dans my odyssey. Lequel ? oh mais c’est très simple : Al-Hijra, The Hegira, L’Hégire, une étape cruciale dans ma vie, qui ce met en place étape par étape, brique par brique. Elle prend forme lentement mais sûrement de cellule en budget, de budget en chiffres, de chiffres en mots, de mots en articles, d’articles en partages.

Comment vous résumer la chose : c’est pour moi une immense joie !

De plus, j’ai le plaisir de vous y convier, de vous y inclure, voulant faire de mon aventure, mon odyssée, notre aventure, notre odyssée. Mais je n’oublie pas, que ceci est fait pour mon Seigneur, et comme le dit le slogan que j’ai choisi :

” Je ne sais pas, mais je dois essayer. C’est mon histoire. “

Alors allons y pour de folle histoire dans la vallée des merveilles !

Bienvenue sur HegiraMyOdyssey !